Pendant que les municipalités tergiversent sur son avenir

Activité de nettoyage et randonnée guidée au site de la chute Neigette

Le comité pour la protection et la valorisation du site de la chute Neigette invite la population préoccupée par son état à une activité de nettoyage ce samedi 23 mai à 13h00, suivie d’une randonnée guidée sur le sentier national. Cette action aura lieu alors que les municipalités de Saint-Anaclet et de Rimouski continuent de tergiverser concernant les mesures à adopter pour protéger et valoriser ce site exceptionnel trop souvent laissé à l’abandon et vandalisé. Les personnes intéressées par cette action sont invitées à apporter des gants et des pelles, si possible. En cas de pluie, cette activité sera reportée au samedi 30 mai à la même heure. Cette information sera diffusée sur le site Web du Poids vert de Rimouski-Neigette au www.poidsvert.org.

Il est à noter que la randonnée guidée se déroulera immédiatement après l’activité de nettoyage, soit vers 14h00 et elle permettra aux participants et participantes de parcourir la portion du sentier national située entre le stationnement de la chute Neigette et un belvédère, permettant ainsi de profiter d’une vue exceptionnelle sur la vallée de la Neigette. Les bottes ou les souliers de marche sont fortement recommandés et la durée totale de la randonnée est d’environ 2h30 aller-retour.

La chute Neigette, un lieu à protéger et à valoriser

Selon Lucie Poirier, membre du Comité pour la protection et la valorisation du site de la chute Neigette, « cela fait maintenant quelques années que l’on demande aux municipalités de Saint-Anaclet et de Rimouski de voir ce site comme un lieu extraordinaire à valoriser, à protéger et de le rendre accessible pour la population de la région, particulièrement les familles ». Le comité a rencontré la municipalité de Saint-Anaclet en février 2014 et lui a proposé trois scénarios différents pour l’avenir de ce site. Depuis, la municipalité n’a pris aucune décision à ce sujet et le comité attend toujours de rencontrer la ville de Rimouski, propriétaire du site.

Pourtant, selon les résultats d’un sondage effectué à l’automne 2013 auprès de 257 personnes, certains événements avaient nui à leur visite, dont le vandalisme et la malpropreté des lieux (78%) ainsi que le passage de véhicules hors route (56%). De plus, 89% d’entre elles étaient intéressées par la création d’un statut légal qui encadrerait la vocation du site (tel un parc). Il est à noter que 73% des répondants provenaient de Rimouski et 9% de Saint-Anaclet.

Le site de la chute Neigette fait l’objet de divers actes de vandalisme depuis de nombreuses années, dont les plus destructeurs sont la circulation en véhicules motorisés ainsi que l’abattage et l’élagage d’arbres pour y faire des feux. Une réglementation municipale a d’ailleurs été adoptée en avril 2013 par la municipalité de Saint-Anaclet-de-Lessard pour arrêter ces actes de vandalisme en imposant une amende à quiconque contreviendrait au règlement. C’est sur ce site que se trouve la source d’approvisionnement en eau potable de près de 50 000 personnes du grand Rimouski et de Saint-Anaclet.

À propos :
Le comité pour la protection et la valorisation de la chute Neigette est composé du Poids vert de Rimouski-Neigette, de la Corporation du patrimoine de Saint-Anaclet, de l’Organisme des bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent, du Sentier national section est du Bas-Saint-Laurent, du département de géographie-histoire du Cégep de Rimouski ainsi que de nombreux citoyens.

