AGA et conférence du Conseil régional de l’environnement

Assemblée générale des membres à la Pointe à Santerreet souper/conférence sur l’eau souterraine avec Thomas Buffin-Bélanger (UQAR)

29 mai 2013, à partir de 15 heures

Domaine Floravie,

100, Route Santerre, Rivière-Hâtée (Bic)

C’est avec grand plaisir que le Conseil régional de l’environnement du Bas-Saint-Laurent convie ses membres à la 20e assemblée générale annuelle dans le cadre d’une activité d’échange et d’information ce mercredi, 29 mai 2013, à partir de 15 heures, au Domaine Floravie, 100, Route Santerre, à Rivière-Hâtée (Bic)

Horaire

Visite guidée avec le propriétaire du Domaine

Lieu de ressourcement de la Pointe à Santerre avec Donald Lebel

(15 à 16 h)

Assemblée générale des membres (16 h à 18 h)

Souper (gratuit pour les membres)

Servi par Davignon Artisan Traiteur (18 h à 19 h 30)

Connaissances sur les eaux souterraines au Bas-Saint-Laurent

Conférence de Thomas Buffin-Bélanger, professeur-chercheur à l’UQAR

(19 h 30 à 21 h)

Informations additionnelles sur l’AGA :
Le conseil d’administration présentera son bilan de l’année qui, comme toujours, a été riche en événements significatifs pour la région : plan de réduction de notre dépendance au pétrole, consultation sur les aires protégées, accompagnement des municipalités pour le climat, matières résiduelles dans les ICI et gestion des ressources en général (forêt, hydrocarbures, eau, Saint-Laurent, etc.).

L’assemblée permettra aussi d’adopter un nouveau plan annuel et de tenir compte des préoccupations des membres sur les thèmes comme la forêt, l’énergie, le climat, la biodiversité, les aires protégées, l’eau, le Saint-Laurent et les matières résiduelles.

Visite guidée du lieu de ressourcement le Domaine Floravie (Pointe à Santerre au Bic)

La Pointe à Santerre est un site remarquable situé sur une presqu’île à l’embouchure de la Rivière-Hâtée au bord du fleuve, à quelques kilomètres du Bic. Le lieu, qui a une valeur historique et patrimoniale indéniable, appartenait au diocèse de Rimouski afin d’y tenir des activités de retraite et de recueillement.

Le domaine à été vendu à Donald Lebel qui l’a transformé en un havre de paix écologique « Pour renouer avec soi-même et avec notre environnement » : panneaux solaires, conservation de l’eau, bois provenant de la région, toilettes au compost, chalets mobiles en cas de fortes marées, etc. Une visite guidée du propriétaire débutera à 15 h. (Informations : http://Domainefloravie.com)

Conférence sur les eaux souterraines au Bas-Saint-Laurent, une recherche de l’UQAR dirigée par Thomas Buffin-Bélanger

Thomas Buffin-Bélanger est professeur de géographie de l’Université du Québec à Rimouski. Il présentera le Programme d’acquisition de connaissances sur les eaux souterraines Nord-Est du Bas-Saint-Laurent (PACES-NEBSL) qu’il codirige avec Gwénaëlle Chaillou, aussi professeur à l’UQAR. Le projet est subventionné par le ministère du Développement durable, de l’Environnement, de la Faune et des Parcs (MDDEFP) et par la CRÉ BSL et il implique plusieurs partenaires régionaux, dont les quatre MRC du nord-est du Bas-Saint-Laurent, l’OBVNEBSL, la ZIP SE et le CRE BSL.

Les objectifs du projet sont notamment de dresser un portrait régional de l’eau souterraine et de fournir des outils de gestion pour en assurer la pérennité (qualité et quantité) en intégrant la composante risque dans une perspective de changements climatiques. (Informations : http://www.uqar.ca/files/pacesnebsl/paces.pdf)

Une activité pour les membres et ouverte au public

Le conseil offre cette journée d’activités gratuitement à ses membres et charge un coût modique de 10 $ (individus) et 25 $ (organismes) à ceux qui ne le sont pas (incluant visite, repas et conférence). Le coût d’adhésion au conseil pour un individu est de 5 $ ou 10 $ et celui d’un organisme est de 10 $ ou 25 $.

Il est à noter que le conseil remboursera les frais de déplacement d’un représentant par organisme membre à but non lucratif et qu’il invite les participants à privilégier le transport en commun.

Pour accéder au site, il faut prendre la petite route Santerre au nord de la 132, à 1,7 km à l’est de la jonction avec la 20 au Bic, et suivre le chemin jusqu’au Domaine Floravie, 100, Route Santerre, à Rivière-Hâtée.

Espérant vous recevoir en grand nombre, je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à mes sentiments les meilleurs.

La directrice générale,

Luce Balthazar

