L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie

Conférence d’Hervé Kempf à Rimouski le 6 mai 2011

L’oligarchie ça suffit, vive la démocratie

Sommes-nous en dictature ? Non. Sommes-nous en démocratie ? Non plus : les puissances d’argent ont acquis une influence démesurée, les grands médias sont contrôlés par les intérêts capitalistes, les lobbies décident des lois dans les coulisses, les libertés sont jour après jour entamées. Dans tous les pays occidentaux, la démocratie est attaquée par une caste. En réalité, nous sommes entrés dans un régime oligarchique, cette forme politique conçue par les Grecs antiques et qu’ont oubliée les politologues : la domination d’une petite classe de puissants, qui discutent entre pairs et imposent ensuite leurs décisions à l’ensemble des citoyens.

Si nous voulons répondre aux défis du XXIe siècle, il nous faut revenir en démocratie : cela suppose de reconnaître l’oligarchie pour ce qu’elle est, un régime qui vise à maintenir les privilèges des riches au mépris des urgences sociales et écologiques.

Car la crise écologique et la mondialisation rebattent les cartes de notre culture politique : l’Occident doit apprendre à partager le monde avec les autres habitants de la planète. Il n’y parviendra qu’en sortant du régime oligarchique pour réinventer une démocratie vivante. Si nous échouons à aller vers la Cité mondiale, guidés par le souci de l’équilibre écologique, les oligarques nous entraîneront dans la violence et l’autoritarisme.

Au terme de cette conférence précisément documentée, le public ne verra plus la politique de la même façon.

Références : l’oligarchie ça suffit, vive la démocratie de Hervé Kempf - Editeur : Seuil - Date de publication : 6 janvier 2011. Comment les riches détruisent la planète et Pour sauver la planète, sortez du capitalisme, ses précédents ouvrages, ont rencontré un important succès. Ils ont été traduits dans de nombreuses langues. L’intérêt soutenu qu’ils continuent de susciter en fait désormais des références de l’écologie politique.


Hervé Kempf est un journaliste et écrivain français. Il écrit dans le quotidien français Le Monde sur les questions environnementales depuis 1998. Hervé Kempf est un des journalistes d’environnement les plus réputés. Depuis près de vingt ans, il travaille à faire reconnaître l’écologie comme un secteur d’information à part entière, et a défriché nombre de dossiers sur le changement climatique, le nucléaire, la biodiversité ou les OGM. Après avoir fondé Reporterre (http://www.reporterre.net/) , il a travaillé à Courrier international, à La Recherche, et maintenant au journal Le Monde. « Pour la première fois dans son histoire notre espèce est confrontée aux limites de la biosphère, et nous devons trouver les moyens d’orienter différemment le progrès de l’humanité, mais une classe dirigeante prédatrice refuse les changements nécessaires. »

Vous êtes conviés le vendredi 6 mai à 19h00 à la Salle Georges-Beaulieu, au 60, rue de l’Évêché Ouest, à Rimouski.

Prix : 5$ à la porte

Pour informations : Martin Poirier 418-723-4958 - mayamqui@hotmail.com

http://www.facebook.com/event.php?eid=116504451763756

Présenté en collaboration avec : Greenpeace Québec, le CACE - Comité d’action et de concertation en environnement du Cégep de Rimouski, le Département de philosophie du Cégep de Rimouski, le Syndicat des Enseignantes et Enseignants du Cégep de Rimouski et le CADUCC

